MJ-51 Sperocco #02FR

MJ2 #02FR F-Pxxx (résa en cours)
EN CONSTRUCTION 
Construction :
1999 - 202?
Moteur / Engine : Lycoming AEIO-540-L1B5 300 cv / hp 

 Ce second prototype français a été commencé par Georges Schiano Di Cola  en août 1999, dans la région d'Orléans. A l'origine, il était prévu de lui adjoindre un moteur en ligne Potez de 260 cv ce qui a nécessité un réhaussement de 12 cm de la cloison pare-feu.

Patrick Cottereau (Sirocco #17) fait l'acquisition du projet début 2011 et modifie complètement la partie supérieure du fuselage, notamment avec un retour à la cloison pare-feu standard, l'agrandissement de la place arrière en hauteur et en largeur, la réalisation d'un arceau central en carbone et deux verrières indépendantes actionnées électriquement vers l'avant et vers l'arrière. Le coffre s'ouvre maintenant depuis l'extérieur. L'aile a été allongée avec des saumons en carbone équipés de phares à led et permettant d'augmenter l'allongement. Ceci doit améliorer la stabilité en croisière et réduire la vitesse d'approche. Deux réservoirs additionnels ont été réalisés dans les apex de train rentrant, ajoutant 2x30 litres pour un total de 210 litres (5 réservoirs en tout).

Sa motorisation est maintenant basée sur un moteur six cylindres à plat Lycoming AEIO-540-L1B5 Wide Deck de 300 cv, modifié double allumage électronique EFII, une induction d'air Rod Bower et une hélice bipale Hartzell constant speed. La cloison pare-feu est en Fiberfrax plus une plaque Diatex Diafirewall, protégée des projections d'huile par une feuille d'aluminium de 4/10e. 

L'instrumentation sera basée sur un EFIS tactile Garmin G3X Touch avec contrôle moteur complet (EMS) et pilote automatique deux axes. La place arrière recevra un Garmin G5 et un iPad mini.

Des développements sont en cours pour completer les tableaux avec des affichages TFT tactiles animés par des microcontroleurs Arduino:

- Gestion automatique des transfers de carburant pour que les 5 réservoirs ne fassent plus qu'un,

- Chauffage / ventilation cabine automatique, le mélange air chaud / air froid est alors contrôlé par un servo,

- Affichage de la position du train et des pressions hydrauliques,

- Affichage texte des alertes en haut du tableau de bord,

- Gestion de l'ouverture/fermeture/verrouillage de la verrière électrique arrière.

- Gestion automatique du clapet de refroidissement d'huile, contrôlé par un servo.

Son train d'atterrissage rentrant de type Jodel modifié et équipé de freins à disques sera relevé par un pack hydraulique Parker en remplacement de la manivelle "standard". Il est prévu de lui installer un module de frein de parking et un régulateur anti-blocage des roues Béringer.

La roulette et les empennages arrières ont été changés pour corriger le centrage, ainsi que l'étambot qui en avait bien besoin.

Il s'agira donc d'un type MJ51C, avec fuselage élargi et structure renforcée permettant de recevoir 300 cv.


 This second French prototype was started by Georges Schiano Di Cola in August 1999, near Orléans, center of France. Originally, it was planned to be powered by a 260 hp Potez in-line engine which required a 5 inches upper add-on for the firewall.

Patrick Cottereau (Sirocco #17) acquired the project at the beginning of 2011 and completely modifies the upper part of the fuselage, back to the standard firewall, with an enlargement of the rear seat in height and width, adding a central arch in carbon for two independent canopies, electrically actuated towards for the front. The trunk now opens from the outside. The wing has been lengthened with carbon tips equipped with LED headlights and increasing the aspect ratio. This should improve the cruising stability and reduce the approach speed. Two additional tanks have been created within the apex of retracting gear, adding 2x30 liters for a total of 210 liters (5 tanks in total).

Its engine is now a 300 hp Lycoming AEIO-540-L1B5 Wide Deck six cylinder engine, modified dual electronic ignition EFII, a Rod Bower air induction and a Hartzell constant speed two-blade propeller. The firewall is Fiberfrax in addition to a Diatex Diafirewall plate, protected from oil splashes by a 0,015'' aluminum sheet.

The instrumentation will be based on a Garmin G3X Touch EFIS with full engine control (EMS) and dual axis autopilot. The rear seat will receive a Garmin G5 and an iPad mini.

Developments are underway to complete the panels with TFT touch displays animated by Arduino microcontrollers:

- Automatic management of fuel transfers so that the 5 tanks become one,

- Automatic heating / ventilation cabin, the mixture hot air / cold air is then controlled by a servo,

- Display of gear position and hydraulic pressures,

- Text display of alerts at the top of the dashboard,

- Automatic management of the oil cooling valve, controlled by a servo.

Its modified Jodel type retractable landing gear equipped with disc brakes will be raised by a Parker hydraulic pack in replacement of the "standard" crank. It is planned to install a parking brake and a Beringer anti-lock wheel controller.

The rear caster and tailplanes have been changed to correct the balance.

This will be a MJ51-C type, with a wider fuselage and a reinforced structure allowing to receive 300 hp. 

Ci-dessus, l'appareil sur ses roues en Juillet 2015.
Above, first time outside in July 2015.

Ci-dessous, l'appareil mis en croix en Juin 2014:
Below, first reassembly with the new shape:
 

Ci-dessous, le fuselage du Sperocco en mars 2014, avec les capots moteur ajustés. Les coques ont été moulées en carbone/Epoxy/3D-core sous vide.

Ci-dessous, les éléments principaux de l'aménagement de la place pilote. Les pièces sont fabriquées moulées en tissus de carbone et résine époxy avec un gel coat blanc. Ces éléments seront recouverts de carbone-vinyl 3M "Dinoc" et de tissus molletonné.

 

Ci-dessous en mai 2013, le dessus du fuselage a été totalement reconçu, ici sans ses verrières et avant réalisation des capots et marouflage.

Le fuselage modifié permet d'agrandir la place arrière de 4 cm en largeur et de 6 cm en hauteur, tout en remplaçant la verrière coulissante par deux verrières électriques, basculante à l'avant et remontante à l'arrière. Une porte latérale en carbone a été ajoutée pour faciliter l'accès passager.
La dérive a dû être refaite et on découvrira en 2018 que l'étambot était à refaire également. La partie centrale de l'aile a été changée, entre autres.

 

Situation :
France, Les Mureaux (LFXU, 78)
Liens / Links :
 Page Facebook