MJ-2 Tempete #005 - F-PNUM

MJ-2 #005 F-PNUM
 
Construction:
1967
Moteur / Engine : Continental 65 & 100 cv / hp - Voltige / Aerobatic

 Longue histoire aussi que celle du PNUM... L'appareil termine sa construction en 1967 à Limoges dans les mains de Jacques Richard. Il est amusant de noter qu'un jeune garçon nommé Michel Barry (concepteur de la Souricette) participe à la construction.

En 1971, un pilote nommé Denis Petitjean casse son Bébé Jodel sur l'aérodrome de Vouzon. Il aperçoit alors un tempête en train de dormir au fond d'un hangar et le rachète aussitôt. Il le gardera 3 ans avant de le revendre à Marcel Jurca lui-même qui ne peut pas imaginer rester longtemps sans avoir son Tempête puisque le PHOE a été détruit deux ans plus tôt.

Marcel en profite pour le repeindre camoufflé avant de le revendre en 1980 à Camille Desbrugères qui remplace le C65 par un O-200. L'appareil est ensuite revendu à Claude Dichamps à Troyes avant d'être cédé à Gildas Lebrun, toujours sur le même terrain.

Les aventures de Gildas vont alors commencer. Il va rencontrer un flutter d'aileron et perdre la majeure partie de ses gouvernes de roulis avant de réussir à se poser dans un champ. L'appareil est réparé et reprend l'air pour se re-vacher dans la foulée sur canalisation d'essence mal serrée. Mais c'est en 1985 que Gildas va se faire la plus grande peur en perdant en vol les trois pales de sa nouvelle hélice. Les vibrations sont effroyables et le fuselage est fendu jusqu'au couple dossier. Gildas réussi néanmoins à se poser avant de s'apercevoir, une fois au sol que le moteur repose au fond du capot uniquement retenu par les fils et les canalisations.

Il reprend néanmoins quelques parties encore saines du PNUM et reconstruit un nouvel appareil, ce sera le F-PLGL.

 

 A rather long story is attached to the F-PNUM... .Aircraft is finished being built in 1967 in Limoges in the hands of Jacques Richard . Worth noting is the fact that a young boy called Michel Barry gives a hand to building this aircraft. (he is today a well known aircraft builder and pilot and designer of " the Souricette ") NDT.

In 1971 a pilot called Didier Petitjean destroys his Bébé Jodel on Vouzon airfield. He sees a Tempête aircraft standing in a hangar and buys it right away. He will keep it 3 years before selling it to Marcel Jurca himself, who can't imagine staying without his own Tempête, since F-PHOE was destroyed two years earlier.

Marcel gives her a camouflaged pattern before selling it to Camille Desbruyères who in turn replaces the C90 with an O-200. The aircraft is then transferred to Claude Deschamps in Troyes, when the aircraft is sold to Gildas Lebrun, on the same airfield.

Gildas adventure now starts. He will experience an in-flight aileron flutter and lose most of the roll axis control boards-aileron- before successfully landing in a field. The aircraft is repaired and flies again only to land in a field after an untightened gasoline pipe failure. But it is in 1985 that Gildas will encounter his biggest fear after losing in flight the three blades of his new propeller. Dreadful vibrations and an half split fuselage (up to the back of the seat) allow however Gildas to land safe, before noting that the engine is only hung by the cables and pipes and is lying at the bottom of the cowlings.

He saves some parts form the aircraft and builds a new bird, which will become the F-PLGL.


Ci-dessous, le F-PNUM dans ses différentes livrées :
Below, the F-PNUM with several schemes:

 

Situation :
France, ->1985
Liens / Links :